Rôle du Diaphragme

Sébastien Tisné – Spécialiste des Thérapies Manuelles et Gestions des Émotions – 39, Boulevard de Magenta – 75010 Paris – Tel : 06 68 69 09 63

 

L’importance du Diaphragme

 

Une respiration médiocre et superficielle entraîne un manque d’énergie. C’est la première étape qui nous mène à la tristesse, à la dépression et à la maladie.

Posons avec plus d’attention notre regard sur le rôle du diaphragme dans la respiration. Le diaphragme est une cloison musculo-tendineuse qui sépare la cage thoracique de l’abdomen. Il est le plus volumineux et le plus important des muscles inspiratoires : sa contraction, en créant une dépression dans la cavité thoracique, permet l’entrée d’air dans les voies respiratoires. Son relâchement permet à l’inverse l’expiration passive.

En imageant son rôle, on pourrait dire qu’il est “la frontière entre le haut du corps et le ventre”. Comme toutes frontières, elle peut être fermée, ce qui par évidence empêchera toute communication entre les deux parties (cage thoracique et abdomen) ou ouverte, ce qui favorisera l’échange (dans notre cas, on parle d’échange d’énergie, de souffle).

 

Lorsque le diaphragme est libre et souple, il permet et favorise le bon fonctionnement du corps sur divers plans :

  • Sur le plan physique, le système respiratoire et digestif sera optimisé
  • Sur le plan émotionnel, les émotions seront gérées avec beaucoup plus de calme et la gestion du stress sera plus évidente

 

A l’inverse, un diaphragme bloqué ou raide peut entrainer divers problèmes tels que :

  • une mauvaise respiration (respiration dite thoracique)
  • hoquet
  • une sensation de nœud à la gorge
  • une voix étouffée, bloquée dans la gorge, plus précisément dans le larynx
  • des douleurs au niveau du plexus solaire, comme une pointe ou une lame plantée en plein milieu du corps
  • des douleurs dorsales
  • des douleurs dans le ventre ( communément appelée “boule au ventre“)
  • trouble de l’érection chez l’homme, contraction des ovaires chez la femme
  • fatigue chronique sans raison précise
  • insomnie
  • émotivité décuplée

 

 

 

” Lorsque le corps est raide, la respiration est faible, lorsque le corps est souple, la respiration s’amplifie “

 

Le Souffle est au corps ce que l’électricité est à notre civilisation. C’est l’Énergie vitale par excellence. Les Orientaux nous affirment que ce Souffle peut être stocké dans le plexus Solaire et le ventre (le Hara).

 

Le diaphragme influence différentes parties de notre anatomie car tout est interconnecté. En réalité il y a quatre diaphragmes (pelvien, thoracique, l’orifice supérieur du thorax et occiput atlas axis).

De nombreux tissus et ligaments relient le diaphragme à d’autres organes, ce qui leur permet de bouger en coordination avec notre respiration.

Si le diaphragme se déplace avec amplitude, il fera par exemple bouger le foie, ses tissus se dilateront et se compresseront, favorisant la circulation du sang à l’intérieur, ils faciliteront son nettoyage en mobilisant des toxines. C’est un exemple parmi tant d’autres, ce système fonctionne pour les autres organes également.

Le corps dispose de plusieurs mécanismes pour pomper ses différents fluides (estomac, pancréas, vésicule biliaire, plusieurs glandes, le système lymphatique et bien sûr le système circulatoire…). Un pompage vigoureux de tous ces fluides corporels est important pour un meilleur fonctionnement de ces organes et le MOUVEMENT du diaphragme est essentiel pour que ce pompage se produise et pour qu’il soit puissant.