Plexus Solaire

Sébastien Tisné – Spécialiste de la Respiration, des Thérapies Manuelles et de la Gestion des Émotions – Formateur et praticien de la Méthode Kyma

Centre Sesame – 39, Boulevard de Magenta – 75010 Paris – Tel: 06 68 69 09 63

ManuTeràpia – Carrer de l’Escorial, 11 6° – 08024 Barcelona – Tel: +33 6 68 69 09 63

————————

Plexus Solaire

Le plexus cœliaque plus communément appelé plexus solaire est placé sous le diaphragme, plus précisément au niveau de l’estomac.

Il regroupe plusieurs terminaisons nerveuses et vaisseaux sanguins qui participent aux fonctions nerveuses de l’estomac (digestion), du foie, de la rate, du pancréas et des intestins.

Tous ces nerfs appartiennent au système nerveux sympathique (plus simplement dit le système qui gère le stress) et on retrouve dans ce centre nerveux, le nerf pneumogastrique (ou nerf vague) qui est parfois responsable des malaises vagaux et du hoquet. Le nerf vague informe l’estomac mais aussi le cœur.

Le plexus solaire est le plus grand centre nerveux de corps. En Occident, le traitement manuel de cette partie du corps est de plus en plus pratiquée car nous comprenons de plus en plus que pour débloquer un individu émotionnellement, les méthodes de soins traitant le plexus solaire sont complémentaires aux traitements psychologiques.

Le lien psycho corporel (entre l’esprit et le corps) étant ainsi fait, qu’il est possible de détendre l’esprit en détendant le corps, tout comme il est possible de détendre le corps en détendant l’esprit.

En somme, l’être humain est un TOUT (point de vue Holistique) et nous ne pouvons pas négliger ou favoriser une seule partie (esprit ou corps) car dans ce cas nous serions amenés à traiter qu’une seule moitié du mal-être de l’individu.

Conséquences d’un plexus solaire noué :

Lorsque le stress s’installe de manière quotidienne dans le corps, il engendre bien souvent une contraction dans le plexus (nœud).

Cette contraction peut créer la fameuse « boule au ventre » que l’on ressent même au toucher. Parfois cette zone peut « battre » et nous ressentons comme une impression d’avoir le cœur dans le ventre.

Des nausées et une digestion perturbée peuvent aussi survenir, ainsi que des gaz, des reflux gastriques, des sensations de brûlures et une respiration abdominale quasi inexistante car l’inhibition et le resserrage des tissus conjonctifs (fascias) empêchent le mouvement respiratoire du ventre. Sur le plan psychologique, la capacité à analyser et interpréter ses émotions, ainsi que l’estime et la maîtrise de soi peuvent être perturbées.

Dans la culture Hindouiste et dans la médecine Ayurvédique, le plexus solaire est aussi appelé le 3ème chakra « Manipura ».

Dans cette vision orientale du corps et de l’esprit, un Chakra Manipura équilibré et actif favoriserait la bonne santé et nous permettrait d’éviter les maladies.

Si grâce et à travers lui l’énergie coule librement, celui-ci serait capable de fournir au corps la force et la vitalité nécessaire pour être dans un parfait état d’équilibre, libéré de toutes tensions et dualités.

Pour des informations complémentaires:

Le Charme discret de l’intestin. Tout sur un organe mal aimé, de Giulia Enders. Éditions Actes Sud.