La Respiration

Sébastien Tisné – Spécialiste de la Respiration, des Thérapies Manuelles et de la Gestion des Émotions – Formateur et praticien de la Méthode Kyma

Centre Sesame – 39, Boulevard de Magenta – 75010 Paris – Tel: 06 68 69 09 63

————————

La première de toutes les thérapies pour retrouver la santé ou le bien être est de respirer à fond

Les émotions non exprimées entrainent des contractions musculaires qui elles entrainent une mauvaise respiration.

La quantité d’oxygène que nous inspirons par notre respiration influence la quantité d’énergie dont nous disposons. Les schémas respiratoires défectueux peuvent créer des tensions dans le tissu conjonctif et cette tension limite le flux d’air.

Lorsque nous créons le mouvement ondulatoire par la méthode Kyma, la VAGUE RESPIRATOIRE se déclenche et traverse le corps, élargissant physiquement et émotionnellement la cage thoracique, favorisant l’autocorrection spontanée et l’autorégulation des schémas de tension de la colonne vertébrale.

Cette méthode nouvelle de déblocage et de libération du diaphragme, du péricarde ou cœur émotionnel et du plexus solaire est un complément à toutes les autres formes de thérapies physiques ou de l’esprit.

Elle ne se substitue en aucun cas à la médecine traditionnelle ou complémentaire.

Tout comme un laxatif, nous accélérons le processus d’élimination en faisant sauter le bouchon qui retient ces émotions en nous servant de l’expiration pour les expulser.

Nous créons simplement une vidange émotionnelle de toutes les émotions emmagasinées dans le corps, ce qui permet au Souffle de reprendre sa place, une fois le corps libéré des contractions émotionnelles.

Nous ne cherchons pas à analyser, ni à comprendre ou à remonter à la “source” de ces émotions. Peu importe d’où elles viennent et depuis combien de temps elles sont là. Nous nous contentons uniquement de les évacuer par le souffle.

La santé c’est : la RESPIRATION, le mouvement et le rythme

La Méthode Kyma permet de débloquer le diaphragme, le plexus solaire et de relâcher les dysfonctions somatiques de la colonne vertébrale afin de retrouver ce mouvement, ce rythme naturel et une respiration complète et non saccadée.

Cette méthode est basée sur l’observation des rythmes et des mouvements de la vie, le flux et le reflux des marées, l’ouverture et la fermeture du coeur, le mouvement respiratoire de la cage thoracique, le resserrement ou la dilatation des tissus etc…

Quand ces rythmes et ces mouvement spontanés de replis et d’étirements s’arrêtent, l’énergie vitale ne circule plus et tous les muscles sont contractés avec pour conséquence une altération du système musculo-squelettique (squelette, articulations et fascias) ou lymphatique et nerveux.

Sortir de ce sentiment d’étouffement qui empoisonne la vie et “respirer” la vie à pleins poumons

Dans la nature l’inspiration et l’expiration se mettent en harmonie naturellement et si l’inspiration est forte, on peut expirer fortement mais on ne peut souffler fort si cette inspiration est nulle ou inexistante.

La Méthode Kyma est une méthode unique qui permet de débloquer ou assouplir ce mouvement respiratoire afin de relancer la “Vie”. Avant d’être développée par des techniques ancestrales et des gestes de Thérapies Manuelles simples et efficaces, cette méthode vient d’un d’un savoir-faire basé sur une transmission familiale.

L’objectif principal est d’équilibrer les couches superficielles du tissu conjonctif. De cette façon, il s’agit d’améliorer la qualité de la respiration en travaillant la cage thoracique et le diaphragme, le ventre, le cou et la colonne vertébrale, en intégrant l’ensemble de la structure, en encourageant la fluidité des mouvements et la coordination naturelle.

Mouvement Respiratoire et fluidité des liquides corporels

Le stress dérègle complètement notre respiration et une mécanique respiratoire perturbée peut entrainer une réduction du sang veineux et du retour lymphatique. La formation de liquides (œdèmes) peut se créer.

Ces changements peuvent provoquer une distribution insuffisante de l’oxygène et des nutriments dans les tissus, une altération du fonctionnement du système immunitaire et une élimination insuffisante des déchets métaboliques de l’organisme.

————————

Relancer la respiration par la Méthode Kyma

Lorsque qu’un ballon de Foot est gonflé plus qu’au maximum de la capacité d’air qu’il peut contenir que se passe-t-il ?

L’enveloppe en cuir qui retient son air est sous une pression extrême, ce qui étire et abîme le cuir du ballon, jusqu’à que le cuir craquelle….

Ce ballon là, c’est vous, et le cuir est votre peau, vos muscles et les tissus conjonctifs ( Fascias) et son air est votre souffle.

Le principe premier de la méthode Kyma est de “dégonfler ce ballon”.

————————

L’état de contraction du corps crée une armure ou une cuirasse qui empêche le diaphragme d’effectuer son mouvement naturel de “piston” et donc empêche la respiration d’être LIBRE.

Quand l’être humain est sous pression psychologique, nerveuse, émotionnelle, il n’expire plus, il ne relâche plus la respiration, il est en état d’inhibition, en rétention d’air (apnée) et à force de rester dans cet état de contraction, ses muscles se crispent, les tissus se resserrent et naturellement le corps se bloque : Le mouvement respiratoire devient quasiment inexistant….

Le principe premier de la Méthode Kyma est de permettre à ce corps de vider le souffle qu’il a accumulé ( émotions retenues) et de permettre au corps de se vider (expirer) afin qu’il puisse ensuite sans aucuns efforts se remplir d’un nouveau Souffle de vie.

————————

Le Souffle est le pont entre le Corps et l’Esprit et il est le socle du bien-être”

Un corps qui ne respire plus engendre automatiquement des répercutions dans toutes les fonctions de l’organisme (système musculaire, nerveux, digestif et sanguin) et également sur le plan psychologique.

La respiration permet sur le plan psychologique d’être serein, calme et tranquille. On pourrait dire que le Souffle permet “d’aérer” les pensées qui tournent à mille à l’heure dans nos têtes, ces même pensées qui peuvent créer un certain mal-être quand elles ne sont pas “oxygénées”.

Si le Souffle est présent, à la fois puissant et tranquille, c’est tout un état de clarté que retrouve l’esprit.

Nous l’observons facilement après un effort sportif par exemple, le Souffle a été sollicité et il a permis au mental d’être un peu plus apaisé qu’avant l’effort, les endorphines sont libérées et l’individu peut reprendre son chemin de vie de façon plus sereine.

L’inconvénient est que le sport est un substitut, une solution extérieure qui nous mène au bien-être. Nous devrions être capable de façon naturelle et quotidienne et cela sans aucuns efforts, de respirer profondément 24h sur 24….