Ventre

Sébastien Tisné, Professeur de Yoga – Spécialiste de la Respiration, des Thérapies Manuelles et de la Gestion des Émotions – Formateur et praticien de la Méthode Kyma

Centre Sesame – 39, Boulevard de Magenta – 75010 Paris – Tel: 06 68 69 09 63

ManuTeràpia – Carrer de l’Escorial, 11 6° – 08024 Barcelona – Tel: +33 6 68 69 09 63

————————

Le ventre est le foyer des émotions

“Le relâchement, c’est l’absence de contrariétés et s’il n’y a plus de conflits, il y a relâchement instantané du ventre et des viscères”

Les Asiatiques avaient compris bien avant nous les Occidentaux que toute vie émotionnelle, intuitive et instinctive prenait sa source dans le ventre. Ce n’est pas pour rien qu’il est appelé le deuxième cerveau.

Les conséquences très fréquentes des émotions retenues sont les douleurs abdominales, la constipation ou le ventre gonflé en permanence.

C’est le trop plein de ces émotions non évacuées qui va ensuite créer une tension physique ou maux psychosomatiques.

Le relâchement des tensions abdominales a pour effet de vider l’air qui stagne dans ce ventre et la diminution de la taille est visible à l’œil nu car nous aidons le corps à extérioriser les déchets de l’organisme et expulser les poches d’air qui stagnent et donnent cette impression de ballonnement ou autres.

Si cette vie émotionnelle ressentie dans le ventre n’est pas exprimée par la respiration, la voix ou les mouvements du corps, on peut parler de « bouchon » dans le ventre qui se forme.

L’estomac et le foie sont suspendus par des ligaments au diaphragme. Ainsi, lorsque ce dernier ne bouge pas efficacement, cela affecte les structures qui lui sont attachées.

Ces contractions abdominales peuvent finir par créer certains dysfonctionnements tels que problèmes digestifs, constipation, reflux gastriques, aérophagie, flatulences, hernie hiatale, estomac noué etc…

Ventre Noué

Le ventre, l’abdomen, le deuxième cerveau, le Hara chez les Japonais, plusieurs noms lui sont donnés mais la douleur elle, reste la même, elle n’a qu’un nom et beaucoup de monde le connait. Chez l’être humain, le mal de ventre et du dos est l’une des plus fréquentes douleurs causée par le stress.

Le ventre est le foyer des émotions. Les émotions fortes sont principalement ressenties dans le ventre.

Exemple : La peur.. On dit d’ailleurs, avoir la peur au ventre. Les expressions d’autrefois n’existent pas pour rien. Ou encore ” j’ai la boule au ventre” avant un examen. La joie également, dans les débuts de nos premiers amours, on dit souvent ” j’ai les papillons dans le ventre”. L’expression traduit bien une sensation que l’on ressent dans le ventre précisément, ou encore ” il en a dans les tripes “.

Si ces émotions sont acceptées, vécues et exprimées, tout est naturel et la santé émotionnelle et physique est en parfaite harmonie.

Le problème vient quand ces émotions ne sont pas “digérées”, elles stagnent dans le ventre et elles viennent créer des contractions musculaires et tissulaires, ce qui peut engendrer un tas de troubles digestifs ou douleurs et contractions de certains organes ( exemple : hernie hiatale ).

Le ventre et la Méthode Kyma / Explication :

Les muscles de la ceinture abdominale et du plancher pelvien en raison des augmentations constantes de la pression abdominale dans la vie quotidienne et sportive, perdent la fonction pour laquelle ils sont conçus, qui est d’exercer un soutien des organes internes qui s’y trouvent.

Par les différentes actions (vibrations, pressions, massages sur certains points), nous desserrons les muscles et les tissus conjonctifs (fascias) de l’abdomen, celui-ci se dénoue, l’espace se crée et les organes se repositionnent à l’endroit naturel où ils étaient avant que les contractions viennent les déplacer, c’est le phénomène de la tenségrité qui reprend son rythme et ré harmonise la santé du ventre.

Bien que sur le principe, les philosophies des deux méthodes se rapprochent, les actions manuelles de la Méthode Kyma sont différentes du Chi Nei Tsang (massage Chinois du ventre).

Cette image représente l’idée énoncée auparavant concernant les tissus conjonctifs contractés (fascias). Une seule tension sur une partie du réseau des fascias du ventre, entraine une autre tension par le système de ” toile d’araignée” qu’à le fonctionnement des fascias.

—————————-

L’abdomen contient la plus grande partie des organes digestifs :

Estomac – gros intestin – foie – intestin grêle – l’appendice – pancréas

Dans la partie basse du ventre, on trouve encore :

Le rectum – la prostate – les ovaires – la vessie – l’utérus  – les muscles psoas qui sont les releveurs des cuisses

Bien que dans la majorité des cas, les douleurs ventrales viennent le plus souvent des douleurs intestinales, il n’est pas à négliger quelques possibles douleurs chez les autres organes. Certaines douleurs ne sont pas le résultat forcé d’un dysfonctionnement mais tout simplement d’un léger manque d’espace, le ventre est noué et les organes sont oppressés dans leurs espaces réduits.

Pourquoi le ventre est noué et pourquoi il oppresse les organes ?

Comme je l’explique, dans la page STRESS, lorsque le corps subit un état de stress permanent, il est en état d’inhibition (en état de contraction physique permanente). En état d’inhibition, le corps ne peut avoir qu’une respiration courte. Plus la respiration est courte et moins le diaphragme descend. Il faut savoir que dans son rôle de piston, le diaphragme en descendant masse tout les organes de la partie abdominale. Il émet une légère pression sur eux, ce qui leur permet d’avoir une meilleure circulation des fluides les traversant. Pendant la pression, les organes sont donc entrainés dans leur action naturelle qui est de drainer. Pendant la dépression, ils se retrouvent dans un espace soudain, ce qui leur permet de retrouver une amplitude idéale afin de favoriser à nouveau, la libre circulation des fluides ( on évite les risques de constipation).

Voici une image animée qui synthétise bien l’idée qui vient d’être énoncée :

—————————-

Déblocage du diaphragme et des articulations

(Contractions nerveuses et musculaires)

Sébastien Tisné, 39, Boulevard de Magenta – 75010 Paris – Tel: 06 68 69 09 63

Métro

Jacques Bonsergent (ligne 5)
République (lignes 3, 5, 8, 9 et 11)
Gare de l’Est (lignes 4, 5, 7)

Bus

20, 30, 31, 32, 35, 38, 46, 47, 56, 65, 75